Istanbul-Berlin

Interculturalité, histoire et écriture chez Emine Sevgi Özdamar

Ouvrage publié sous la direction de Bernard Banoun, Frédéric Teinturier, Dirk Weissmann

Couronnée en 1991 du prestigieux prix Ingeborg-Bachmann, Emine Sevgi Özdamar compte parmi les écrivaines les plus remarquées et discutées de la littérature contemporaine. Née en Turquie, arrivée à Berlin à l'âge de 18 ans, elle est considérée comme la figure emblématique de ce qu'on désigne souvent par le terme de littérature germano-turque. En se concentrant plus particulièrement sur son premier recueil de proses Mutterzunge (1990) et le roman Die Brücke vom Goldenen Horn (1998), deuxième volet de sa trilogie autofictionnelle Sonne auf halbem Weg, les études réunies dans ce volume entendent contribuer à mieux faire connaître et reconnaître, notamment en France, cette autrice désormais consacrée.
  • Dates
    Créé le 12 juillet 2019
  • Auteur(s)
    Bernard Banoun est professeur des universités à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université et directeur de l'équipe d'accueil Reigenn.
    Frédéric Teinturier est maître de conférences à l'Université de Lorraine (Metz) et membre du CEGIL.
    Dirk Weissmann est professeur des universités au Centre de Recherches et d'Études Germaniques de l'Université Toulouse Jean-Jaurès.

    plus d'informations
  • Éditeur
    Editions L'Harmattan
  • Sources
    http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=63316