À la recherche d’une identité européenne ? Mécanismes, concepts et transferts d’un héritage en adaptation : journée d'étude doctorale

Publié le 19 septembre 2022 Mis à jour le 27 septembre 2022
le 7 octobre 2022

Université Paul­-Valéry, Montpellier 3, Site Saint Charles, Salle des colloques 2, Rue du professeur Henri Serre, 34090 Montpellier

Le but de cette journée d’études doctorales est d’interroger le concept d’identité européenne depuis le mouvement des Lumières jusqu’à la construction de l’Union Européenne et l’époque contemporaine. Poursuivant une approche à la fois synchronique et diachronique, l’analyse de ce concept littéraire, politique, social, et historique permettra de révéler des mécanismes de transfert d’une notion en adaptation permanente selon le contexte historique, géographique et culturel. Confronté à la diversité des connotations du concept identité européenne, les contributions présentées et les échanges qui auront lieu lors de cette manifestation transdisciplinaire permettront une compréhension plus nuancée du processus de transfert d’un héritage en adaptation permanente.

Programme de la journée d'étude doctorale :


9h30 - Discours d’accueil à la journée d’études doctorales

10h00 - Julien Genevois, Université Sorbonne Nouvelle : Penser l’Europe unie dans un continent divisé. La vision gaullienne d’une « Europe de l’Atlantique à l’Oural » et le projet brandt-bahrien d’une « Europäische Friedensordnung » (1965-1975)

Bryan Muller, Université de Lorraine : Une certaine idée de l’Europe ? La position française face à la construction de la Communauté économique européenne (CEE) sous les présidences De Gaulle et Pompidou (1958-1974)


11h00 - Pause-café


11h15 - Chloé Lamaire, Université de Lorraine/Universität Augsburg : « Dada sauve l’Europe » : dé-penser l’Europe avec Dada

Nathalie Fend de Sousa Lobo, Université Toulouse-II-Jean-Jaurès : Elias Canetti et Gregor von Rezzori : incarner l’esprit de la Mitteleuropa et se réclamer européen


12h15 - Déjeuner


14h00  - Katrin Heiler, Universität des Saarlandes/Université de Lorraine : Emmanuel Macrons Inszenierung als Ideengeber für eine Transformation Europas

Mathilde Debbiche, Université Toulouse-II-Jean-Jaurès : Les conquêtes coloniales au fondement de l’identité européenne : entre identité blanche et identité indigène


15h00 - Pause-café


15h15 - Anthony Gouthez, Université de Rome, La Sapienza  : L’identité ferroviaire européenne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale

Antoine Leclère, Université de Liège : La diplomatie comme source d’un droit hybride : regard sur le diplomate comme acteur d’une identité européenne à la fin du XVIIIe siècle

 

16h15 - Synthèse finale