« Goethe, Frédéric Soret et l’édition bilingue de la Métamorphose des plantes (1831) » Séminaire Multilinguisme, Traduction, Création 2022/2023

Publié le 26 septembre 2022 Mis à jour le 26 septembre 2022
le 13 décembre 2022
16h – 18h
ENS, 45 rue d’Ulm, 75005 Paris, Salle Info-1

Dirk Weissmann interviendra lors du séminaire Multilinguisme, Traduction, Création 2022-2023 de l'Institut des Textes et des Manuscrits Modernes (ITEM) sur « La traduction de ce paragraphe due à l’auteur a été intentionnellement un peu plus développée que le reste » : la collaboration entre Goethe et Frédéric Soret à l’occasion de l’édition bilingue de la Métamorphose des plantes (1831) »

L’intérêt de Goethe pour la traduction, sa théorie et sa pratique, y compris son intérêt pour la circulation transnationale de ses propres œuvres, sont des faits bien connus. Ce qui l’est moins, c’est la manière dont l’écrivain allemand participait à la traduction de certains de ses textes. Durant la dernière période de sa vie, Goethe s’est en effet activement impliqué dans la traduction, en latin et en français, de plusieurs de ses écrits scientifiques, dans les domaines de l’anatomie, de la botanique et de l’histoire de l’art. Dans le cadre de la présente séance du séminaire, nous examinerons notamment la genèse de la traduction française de son Essai sur la métamorphose des plantes (1831) signée par Frédéric Soret. À partir d’un examen des brouillons de la traduction, on se propose d’illustrer la nature et l’étendue de cette collaboration, où la frontière entre l’original et la traduction, entre l’auteur et le traducteur, tend à se brouiller.

Toutes les informations sont à retrouver sur le site de l'ITEM.