L'oeuvre poétique de Karl Wolfskehl (1869-1948)

De la vocation littéraire à la révélation prophétique

publication de Sonia Schott, docteure du CREG

La problématique essentielle qui sous-tend l'existence du poète Karl Wolfskehl (1869-1948) est celle d'un sentiment de double appartenance car il est juif et allemand. Sa vocation poétique connait deux moments décisifs. Premièrement la rencontre en 1897 avec Stefan George, le chef de file du symbolisme allemand dont il devient l'ami fidèle et le fervent disciple. Puis le triomphe du nazisme en Allemagne en 1933 qui contraint Karl Wolfskehl à partir d'abord en Italie puis en Nouvelle-Zélande. Cet exil suscite chez le poète une crise existentielle sans précédent et un renouveau dans l'écriture. À la quête de perfection formelle succède une poésie religieuse ancrée dans le judaïsme et placée sous la figure tutélaire de Job.
  • Dates
    Paru le 1 mai 2019, Créé le 12 juillet 2019
  • Auteur(s)
    Sonia Schott, docteure, membre du CREG

    plus d'informations
  • Éditeur
    L'Harmattan