Accueil CREG > Pratique > Parutions

Wunsch und Wunder / Le cabinet des désirs

Auteure : Felicia Zeller. Traduction par Ruth Orthmann

ww.jpg

ww.jpg

La pièce se déroule dans un cabinet médical spécialisé en médecine de la reproduction : insémination artificielle, fécondation in vitro, conservation d’ovocytes, banque de sperme sont le lot quotidien des différents protagonistes.
Le médecin Flause est un pionnier de ce type de médecine : depuis trente ans, il aide des couples stériles à concevoir des enfants. Au début de sa carrière, il donnait souvent de sa personne, utilisant son propre sperme pour les inséminations. Il craint désormais d’être confronté à l’un de ses enfants génétiques…
Wunsch und Wunder (littéralement : « vœu et miracle ») aborde des sujets d’actualité essentiels, que ce soit celui du désir d’enfant à tout prix ou celui de la recherche des parents génétiques. Mais loin de les traiter sous forme documentaire, le ton et les situations dramatiques sont souvent extrêmement drôles.
La question qui sous-tend le texte sans jamais être posée explicitement est celle du « Pourquoi ? ». Pourquoi tous ces gens désirent à ce point avoir un enfant ? Qu’est-ce qui s’exprime là, quelle angoisse ou quelle recherche d’immortalité ? Qui sont ces personnes qui construisent leur maison avec des chambres d’enfant et qui désespèrent ensuite de les remplir ? Quel sens veut-on donner à sa vie par sa descendance ? Et est-ce la seule manière de lui trouver un sens ?
Un point de vue différent de tous ces futurs parents est exprimé par la secrétaire médicale qui tombe enceinte sans le vouloir et qui dit qu’elle aurait bien fait autre chose dans la vie que s’occuper d’enfants, « des études par exemple ». Elle considère d’ailleurs que « les gens sans enfants ne sont pas fondamentalement moins heureux ». Émanant de la personne occupant la position hiérarchique la moins élevée, cette vision est sous-tendue par une critique sociale implicite.
L’auteur elle-même indique que sa pièce traite de « la fusion du conte et de la réalité, du spermatozoïde et de l’ovocyte, de ce qui est faisable et du hasard ». Elle réussit à travers tous ces personnages et ces situations souvent comiques, à interroger non seulement les motivations et destins individuels, mais aussi notre société dans son fonctionnement et sa recherche désespérée de sens.


Je viens de finir la lecture du Cabinet des Désirs : j’ai adoré.
C’est très drôle, c’est un sujet qui dérange la bonne conscience de certain-e-s, c’est loin d’être apathique.
Le style de l’écriture, avec ces phrases qui ne se finissent pas, fonctionne hyper bien, et les insertions des monologues intérieurs des patients aussi.
C’est une belle réflexion qui vient percuter l’éthique et la morale.
Merci de cette découverte.


Manuel
LabOrateurs
http://www.laborateurs.com/

Editeur :
Collection bilingue « Nouvelles Scènes – Allemand », PUM (Presses Universitaires du Midi), février 2017
Dates :
Créé le 11 mars 2017

 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page