Accueil CREG > Membres de l'équipe > Membres permanents

Maître de Conférences

INDERWILDI Hilda

Hilda_Inderwildi.JPG

Hilda_Inderwildi.JPG

Mél :
hilda.inderwildi@univ-tlse2.fr
Structure(s) de rattachement :
Centre de Recherches et d'Etudes Germaniques (CREG)

Fonction

Maître de Conférences

Thèmes de recherche

- Intermédialité / Intermedialität
- Texte et image / Text und Bild
- Théâtre contemporain de langue allemande / Zeitgenössisches deutschsprachiges Theater
- Traduction et surtitrage / Übersetzung und Übertitelung
- Fantastique et grotesque / Das Phantastische und das Groteske

Activités / CV


 

Projets de recherche en cours :

1. Patrimoines nomades (2016-2020) [PDF - 45 Ko]
2. Les collaborations artistiques de Gerhard Richter (2016-...) [PDF - 198 Ko]
3. HERMAION (2014-...) [PDF - 246 Ko]

Responsabilités :

2017 – … Création et direction de la collection khloê [PDF - 84 Ko] aux Presses Universitaires du Midi.

En CRCT  du 1. 9. 2016 au 28. 2. 2017.

2015 – …
2014 – …
  • Création du collectif de traduction HERMAION
2012 – …2010 – …
  • Présidence de l’AFAEA (Association Franco-Allemande d’Expression Artistique).
  • Membre du comité de gestion des PUM (Presses Universitaires du Midi).
  • Membre du comité de rédaction des Cahiers d’Études Germaniques.
  • Correspondante AGES.
2002 – …
  • Responsable avec C. Mazellier d’un projet à la fois culturel et scientifique associant le Goethe-Institut, les PUM, la Fabrique culturelle, la Section d’Allemand et le CREG. Volet allemand du festival Universcènes qui comporte chaque année, entre autres, l’organisation de colloques, journées d’étude, résidences d’auteurs et la direction de la collection nouvelles scènes allemand.

Membre du conseil de l'Ecole doctorale ALLPH@ (2013-2016)
Membre élu de la Commission Recherche UT2J (2012-2016)
Membre élu de la section CNU 12 (2003-2011), Assesseur CNU 12 (2007-2011)
Membre du jury de l'agrégation externe d'allemand (2015)
Membre du jury de CAPES externe (2010-2011, 1995-1998)

CV [PDF - 326 Ko]

Sélection de publications :
  •  « Les ombres blanches du bestiaire de Kubin : Ali, der Schimmelhengst (1932) », in Mechthild Coustillac, Hilda Inderwildi, Jacques Lajarrige (Éds.), Entre ombres et lumières. Voyages en pays de langue allemande. PUM (= Coll. « Interlangues »), Toulouse, 2017, p. 273-290. Également, préface « Les jeux de l’ombre et de la lumière », p. 7-15.
  • Alexander Kluge, Chronique des sentiments, tome 1. Traduit par Kza Han, Herbert Holl, Hilda Inderwildi, Jean-Pierre Morel, Alexander Neumann, Vincent Pauval. Paris : P. O. L., 2016, 1136 pages.

  • Gertrud Köbner, Helene Schaarschmidt, Récits de captivité, Garaison 1914. Hilda Inderwildi, Hélène Leclerc (éds). Toulouse : Le Pérégrinateur, 2016, 70 pages.
  • Michel Decar, Waldemarwolf, traduction collective sous la direction de Hilda Inderwildi, PUM (Collection Nouvelles Scènes – Allemand), mars 2014, 113 pages.
  • « Les mots du temps habillés d’une image. Dezember d’Alexander Kluge et Gerhard Richter. », in Yves Iehl et Jean Nimis (dir.) Texte et image : cadre et représentation dans la nouvelle européenne, Champs du signe, 2013, p. 71-83.
  • Contre-cultures à Berlin de 1960 à nos jours. Sous la direction de Charlotte Bomy, André Combes, Hilda Inderwildi. Cahiers d’Études Germaniques 64, Montpellier/Nice, 2013/1, 296 pages.
  • « Le diable fatigué et la fabrique de destruction : les incarnations du diable dans la littérature fantastique du début du XXe siècle. Autour de Die andere Seite (Alfred Kubin, 1909) et Die Stadt hinter dem Strom (Hermann Kasack, 1947) », in Françoise Knopper, Wolgang Fink (éds.), Diables et spectres. Cahiers d’Études Germaniques 62/63, Montpellier/Nice, 2012, p. 421-440.
  • Décembre, Alexander Kluge et Gerhard Richter. Traduit de l’allemand par Hilda Inderwildi et Vincent Pauval. Diaphanes éditions, 2012, 127 pages.
  • « Jeux de masques avec la mort. Peinture et masque mortuaire dans l’œuvre d’Arnulf Rainer (*1929) », in Christina Stange-Fayos, Katja Wimmer (éds.), Jeux de rôles  Jeux de masques. Cahiers d’Études Germaniques 61, Montpellier/Nice, 2011/1, p. 187-205.
  • « À la recherche de la cohérence perdue », in Martin Heckmanns, Wörter und Körper / Accords perdus, traduction Catherine Mazellier, co-édition PUM / Théâtre de La Digue, collection bilingue Nouvelles Scènes – Allemand, 2008, p. 9-22.

Publications
[PDF - 282 Ko]

 


 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page