Accueil CREG > Archives 2006-2014 > Civilisation-Histoire des idées

Civilisation

Responsables : F. Knopper / M. Coustillac / Ch. Stange-Fayos

 
Cet axe civilisation met l’accent sur les processus de réhabilitation des minorités, débouchant sur un enrichissement mutuel et une coopération constructive. Au-delà de démonstrations polémiques manichéennes, il analyse en quoi la représentation de cultures marginales a pu être le relais de revendications collectives, d’incitations à des changements et au renouvellement des valeurs, l’opposition entre majorité et minorité déclenchant une mise en perspective et une libération des contraintes sociales.

Dans le cadre d’un Projet Formation Recherche soutenu par le CIERA, c’est également la dichotomie entre élites détentrices du savoir et avocats des cultures populaires à l’époque de l’Aufklärung ainsi que les enjeux sociaux des débats qui sont étudiés : à quels sujets et en quels lieux se produisirent les affrontements et parfois les rapprochements entre ces deux conceptions de la « civilisation » ? Dans quelle mesure ceux qui tentaient d’éradiquer d’anciens usages imposaient-ils une forme de domination intellectuelle ? Les usages populaires représentaient-ils en fait des contre-cultures émergentes ? Ces dernières étaient-elles en définitive susceptibles d’être investies, récupérées, institutionnalisées ?


Manifestations

   

 
 
 
 
 

 


 

Vers page d'accueil de l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées

 

Version PDF | Mentions légales | Conseils d'utilisation | Lien vers RSSSuivre les actualités | haut de la page