Utopies politiques : évaluations concrètes

Publié le 7 octobre 2015 Mis à jour le 9 juin 2016
le 6 novembre 2015

Journée d'études IRPALL, co-organisée par le CREG et le CAS

Ernst Bloch et Karl Mannheim fournissent un cadre théorique qui permet de tirer l’utopie politique vers la réalité. En effet, Karl Mannheim voit dans la distinction idéologie/utopie un rapport de pouvoir entre les groupes revendiquant une idée et remet en cause la notion d’objectivité dans la formation des idées. Ernst Bloch, quant à lui, donne une dimension motrice à l’utopie par le principe d’espoir qui pousse l’homme à agir. Ce cadre permet d’envisager des idées politiques sous l’angle de la faisabilité et d’en évaluer la dimension utopique. Il s’agira d’analyser ces idées politiques dans diverses aires culturelles, chez des acteurs politiques, des groupes d’actions, des mouvements sociaux, ainsi qu’à travers l’art et la littérature.


Programme

Comité scientifique :
Philippe Birgy, Nathalie Dessens, Françoise Knopper, Jacques Lajarrige, Alexandra Sippel

Organisation :

Marie-Christin Bugelnig, Françoise Knopper, Lea Stephan